Un exemple de politique de voyage efficace - Okarito
Voyages d'affaires
3
min

Un exemple de politique de voyage efficace

Remi Duvoux
Remi Duvoux
Publié le
11/7/2022

Dans cet article, nous allons vous présenter un exemple de politique de voyage efficace et acceptée par tous vos collaborateurs.

Nous proposons une plateforme de gestion des déplacements professionnels qui permet de centraliser toutes les réservations de ses collaborateurs. Nous accompagnons quotidiennement les entreprises qui utilisent notre plateforme dans la définition et l'optimisation de leur politique voyage d'entreprise afin de renforcer son efficacité.

L’intérêt d’une politique de voyage

Les entreprises du monde entier ont été directement touchées par la crise sanitaire du Covid-19. Une grande majorité a vu son activité nettement diminuer mettant en péril leur avenir. 

Aujourd’hui et avec la reprise des voyages d’affaires, toutes les entreprises cherchent à optimiser leurs dépenses qui passe par une réduction globale des coûts. Les frais engendrés par les déplacements professionnels constituaient, avant la crise sanitaire, le deuxième poste de dépenses le plus important pour les entreprises derrière les salaires des collaborateurs. Pour réduire ces frais professionnels, les entreprises vont devoir revoir la gestion de leurs voyages d’affaires.

De nombreuses entreprises disposent d’une Politique de Voyage d’Entreprise (PVE) pour contrôler et encadrer les dépenses de leurs collaborateurs. En moyenne, ces sociétés constatent une réduction de leur budget voyage de l'ordre de 20 %. Dans les prochains mois, pour optimiser leurs dépenses, beaucoup d’entreprises vont devoir mettre en place une politique de voyage tandis que celles disposant déjà d’une PVE vont revoir certains points.

Dans cet article, nous allons vous présenter les objectifs d’une politique de voyage et vous indiquer un exemple de politique de voyage efficace.

Qu’est-ce qu’une politique de voyage ?

Une politique de voyage d’entreprise (PVE) est un document, consultable à tout moment par les salariés, qui définit toutes les règles imposées par l’entreprise pour l’organisation de déplacements professionnels : 

  • budget à ne pas dépasser par réservation, 
  • compagnies aériennes à privilégier, 
  • modalités de remboursement des frais engagés…

Elle vise à encadrer et contrôler les dépenses, assurer la sécurité des collaborateurs et guider le collaborateur dans sa démarche de recherche et de réservation.

Okarito : le copilote de vos déplacements professionnels

100% gratuit - Assistance voyageur 24/7 - Prix imbattables

Je me simplifie la vie

Quels éléments doit-on mentionner dans une politique de voyage ?

Plusieurs éléments sont à mentionner obligatoirement dans une politique de voyage. On vous détaille ça.

Comment définir une politique de voyage ?

L'exemple d'une politique de voyage doit faire office de règlement intérieur en matière de réservation de déplacements professionnels. Il est donc important d’étudier tous les cas problématiques avant de rédiger la PVE. Chaque collaborateur pourra ainsi obtenir une réponse lors de sa prochaine réservation.

Les éléments essentiels dans une politique de voyage sont :

  • Budgets voyages d'affaires à respecter pour chaque déplacement
  • Classes de réservation autorisées
  • Processus de validation internes
  • Modalités de remboursement des frais

Il est aussi important d'accorder sa politique de voyage à sa politique RSE.

>> À lire aussi : Comment mettre en place une politique RSE ?

Budgets à respecter par réservation

Pour effectuer des économies sur les dépenses voyages, il faut d’abord mettre en place des budgets adaptés à chaque type de réservation que le collaborateur devra respecter.

Ce budget prend la forme d’un budget par billet de train, d’avion ou encore par nuit à ne pas dépasser. Cela permet de réduire drastiquement les abus mais aussi d'orienter les collaborateurs vers des réservations plus économiques.

Une politique voyage pour contrôler les dépenses

Ce budget peut bien sûr varier selon le type ou la durée du déplacement (par exemple, un budget par nuit un peu plus important pour un déplacement long que pour un déplacement d’une nuit, afin d’assurer davantage de confort au collaborateur). 

Il peut aussi différer selon le voyageur (par exemple plus important pour un dirigeant).

Modalités de remboursement des frais

Dans beaucoup d’entreprises encore, les collaborateurs avancent les frais lors des déplacements.

Ensuite, ils doivent justifier ces frais via leurs notes de frais pour obtenir un remboursement.

Les budgets fixés dans la politique voyage permettent au collaborateur de savoir jusqu’à quel montant de remboursement il pourra obtenir.

À savoir que l’entreprise peut décider d’un forfait (par exemple 30 euros par jour, que le collaborateur utilise comme bon lui semble) ou d’un remboursement des frais réels (le salarié fait 23 euros de dépense, 23 euros lui sont remboursés).

Dans le cadre de la mise en place d'une politique voyage, il est donc primordial d'inclure la politique de remboursement des notes de frais.

Classes de réservation autorisées

Au-delà du budget à ne pas dépasser, il est pertinent de préciser les classes de réservation autorisées par type de collaborateur et de déplacement.

D’une part, tous les salariés ne vont pas forcément être soumis aux mêmes règles de déplacement en fonction de leur niveau hiérarchique.

D’autre part, tous les déplacements ne seront pas soumis aux mêmes règles. Leur durée ainsi que leur fréquence vont influencer la définition des règles de réservation.

Pour réduire les dépenses, certaines entreprises obligent leurs salariés à toujours opter pour les réservations les moins chères et donc celles présentant le moins de confort. C'est une pratique communément adoptée par les entreprises que l'on appelle "best buy".

Cependant, l’un des buts de la politique de voyage est d’assurer le confort et la productivité des collaborateurs en déplacement.

Ainsi, au-delà d’une certaine durée, il sera préférable d’opter pour un billet de train en 1ère classe ou d’avion en "premium economy". Tous ces différents cas de figure doivent être traités et présenter une réponse au sein de la politique voyage.

À noter également, il est par exemple possible d’inclure dans la PVE des cas particuliers, comme les conditions de déplacement pour une femme enceinte : dans cette situation, il est plus que recommandé de privilégier la première classe si aucune alternative au voyage d’affaires n’est possible.

Téléchargez gratuitement notre guide des déplacements professionnels

6 étapes simples et rapides pour améliorer votre gestion des voyages d'affaires.

Télécharger le guide

Compagnies privilégiées

Demander à ses collaborateurs d’avoir recours à des compagnies spécifiques comporte plusieurs avantages.

D’une part, l’entreprise se doit d’assurer la sécurité de ses collaborateurs en déplacement (n’hésitez pas à jeter un œil à notre article sur le Duty of Care).

Ainsi, l’entreprise peut décider de refuser les réservations auprès de certaines compagnies aériennes qui n'offrent pas des conditions de sécurité et de confort suffisantes pour ses collaborateurs (l’Union Européenne a notamment dressé une liste noire des compagnies aériennes).

D’autre part, en sélectionnant les compagnies, l’entreprise peut ensuite négocier des réductions auprès de ces compagnies en fonction du volume dépensé chaque année.

C’est le même principe avec les hôtels : si une entreprise décide de faire toutes ses réservations via une même chaîne, elle pourra négocier des tarifs privilégiés et ainsi réaliser des économies sur ses voyages d’affaires.

Processus de validation internes

Les réservations peuvent ne pas être toujours conformes au budget indiqué. Hausse des prix due à une forte demande, horaires impossibles, réservations tardives sont autant de raisons qui peuvent l’expliquer. 

Ainsi, pour garder le contrôle sur ses dépenses de voyage, l’entreprise doit mettre en place un système de validation des réservations. Certaines imposent même une validation systématique.

Il est donc important de préciser dans la politique de voyage qui sont les validateurs. Cela permettra à un collaborateur de pouvoir contacter directement son valideur si besoin.

Il est également possible de mettre en place un système de validation à plusieurs niveaux si l’organisation de votre entreprise est complexe.

Par ailleurs, la politique de voyage de l’entreprise doit être très facilement accessible par tous les collaborateurs. Chaque modification doit faire l'objet d'une communication afin qu’elle soit bien intégrée par tous.

Toutes ces mesures permettent une bonne assimilation et acceptation de la PVE.

Comment mettre en place une politique de voyage efficace ?

Mettre en place une politique voyage efficace nécessite une réflexion sur votre organisation interne et sur vos besoins. Une bonne communication est ensuite un élément clé.

Définir ses objectifs

Avant de rédiger une politique de voyage, il est important de savoir quels sont les objectifs de cette politique. Pour beaucoup d’entreprises, la PVE s’inscrit dans une démarche de réduction des coûts sans pour autant négliger le confort et la sécurité des collaborateurs.

Ces objectifs ainsi fixés permettront ensuite un meilleur encadrement des réservations au sein de la politique.

Quelle solution pour vos déplacements professionnels ?

Obtenez gratuitement le comparatif des 8 meilleures solutions de gestion des déplacements professionnels sur le marché.

J’accède à l’eBook

Par ailleurs, il est pertinent d’inclure des salariés voyageurs dans l’élaboration de la politique de voyage.

Cela permet d’obtenir des retours constructifs d’expériences de voyages d’affaires sur les coûts propres à l’entreprise mais aussi les besoins des collaborateurs.

Cela permet également de traiter des scénarios que vous n’aviez pas forcément identifiés.

Offrir de la flexibilité aux salariés

Pour que la politique de voyage soit efficace, elle doit être acceptée et appliquée par l’ensemble des collaborateurs.

Toute la communication autour de la mise en place ou de la modification d’une politique de voyage doit être particulièrement soignée.

Pour faciliter l’adhésion, il est préférable de laisser de l’autonomie aux collaborateurs tout en leur fixant des règles de réservation à respecter.

Cependant, pour ne pas les frustrer, il faut leur laisser plusieurs choix.

Par exemple, pour une réservation d’hôtel, il convient d’indiquer un budget par nuit à ne pas dépasser sans pour autant obliger à réserver dans un hôtel en particulier (sauf dans le cas où vous bénéficiez de tarifs négociés avec une chaîne hôtelière).

Flexibilité de la politique voyage de l'entreprise

Définir une politique cohérente avec les valeurs de l’entreprise

La politique de voyage d’une entreprise doit refléter les valeurs de l’entreprise.

Par exemple, une entreprise au fonctionnement très libre ne pourra faire accepter à ses collaborateurs une politique de voyage très restrictive et vice versa.

>> À lire aussi : Comment concilier RSE et impératif des voyages d'affaires ?

Utiliser une plateforme pour optimiser sa gestion des voyages d’affaires

De nombreuses néo-agences sont apparues ces dernières années pour permettre aux entreprises de mieux gérer leurs déplacements professionnels.

Nous avons écrit un article pour vous aider à sélectionner le service ou l'agence qui répond le plus à vos attentes :

Ces agences de gestion des déplacements professionnels vous permettent d’intégrer votre politique de voyage et de centraliser le processus de validation. Ainsi, aucun salarié ne peut se soustraire aux règles de la politique de voyage.

Utiliser de tels outils permet également de digitaliser voire de mettre fin aux notes de frais. La gestion du tourisme d'affaires en entreprise devient ainsi bien plus simple et transparente.

Ces plateformes proposent des paiements directement via le compte de l’entreprise.

Ainsi, toutes les parties sont gagnantes : les collaborateurs n’avancent plus de frais et peuvent se rendre plus productifs sur le temps utilisé auparavant à traiter les notes de frais.

Ainsi, une politique de voyage efficace est une politique qui permet de :

  1. Réduire ses dépenses voyages
  2. Gagner du temps au quotidien
  3. Assurer la sécurité et le confort de ses collaborateurs
  4. Guider ses collaborateurs dans leurs réservations
Okarito : le copilote de vos déplacements professionnels

100% gratuit - Assistance voyageur 24/7 - Prix imbattables

Je me simplifie la vie
Une personne regardant une carte sur son téléphone

Nos derniers articles dans cette catégorie

Remi Duvoux
Remi Duvoux
Remi est le fondateur et CEO de Okarito. Passionné de voyages, il a à coeur de créer la meilleure plateforme pour les voyageurs d'affaires d'aujourd'hui et de demain !
Laissez-nous prendre soin de vos voyageurs

Merci! Un membre de l'équipe Okarito by Swile vous contactera rapidement.
Mayday. Quelque chose d'inattendu vient de se produire. Pouvez-vous réessayer?
check
Accompagnez vos voyageurs comme ils le méritent
check
Ne cherchez plus jamais une facture
check
Centralisez tous vos paiements
check
Supprimez les notes de frais
check
Mettez en place des règles de validation
Gagnez du temps de travail
Des centaines d'équipes utilisent Okarito.
Rejoignez-les!