6 bénéfices à intégrer la RSE à vos déplacements pro - Okarito
Voyages d'affaires
4
min

6 bénéfices pour votre entreprise à intégrer la RSE à vos déplacements professionnels

Brice Huet
Brice Huet
Publié le
27/6/2022

Protection de l’environnement, achats responsables, lutte contre la corruption, recyclage… La responsabilité sociétale et environnementale (RSE) concerne tous les pans de l’entreprise. Ici, on s’intéresse surtout aux voyages d’affaires. Et comme la mobilité y est prépondérante, il semble difficile de concilier les deux. Pourtant c’est bel et bien possible.

Mais quels sont les avantages pour l’entreprise ? Quels sont les bénéfices à penser ses déplacements professionnels autour de la RSE ? C’est ce que nous allons voir.

Penser ses déplacements professionnels autour de la RSE pour faire des économies

Penser ses déplacements professionnels autour de la RSE, c’est revoir l’ensemble de ses modes de transport. Et pour réduire ses impacts environnementaux, il faut opter pour une mobilité écologique. C’est plus respectueux de la planète, mais aussi plus économique.

Le train plutôt que l’avion

Si l’avion était privilégié par les entreprises, ce moyen de transport s’avère particulièrement polluant. Et pour cause, le TGV rejette en moyenne 1,73 gramme de CO₂ par kilomètre parcouru. De son côté, l’avion rejette en moyenne 141 grammes de CO₂ par kilomètre parcouru.

Alors pour réduire son impact carbone en déplacement professionnel et agir conformément à sa politique RSE, le choix du train est définitivement le meilleur.

Certains argueront qu’il est plus cher. Mais à y regarder de plus près, le train est en réalité plus économique. D’une part, les compagnies aériennes low cost exigent généralement un supplément pour le bagage en soute (et de plus en plus pour le bagage en cabine). Les quelques euros économisés sur le billet d’avion s’évaporent rapidement.

Okarito : le copilote de vos déplacements professionnels

100% gratuit - Assistance voyageur 24/7 - Prix imbattables

Je me simplifie la vie

D’autre part, les aéroports sont situés en périphérie. Il faut alors prévoir du temps supplémentaire et des frais pour les transports en commun. À l’inverse, les gares ferroviaires sont situées en centre-ville. Ce qui fait gagner du temps à vos collaborateurs et vous permet d’économiser sur les trajets jusqu’à la ville.

Et pour les courtes distances, les collaborateurs peuvent opter pour le covoiturage.

Le covoiturage pour limiter les indemnités kilométriques

Si les collaborateurs réalisent des déplacements professionnels en utilisant leur propre véhicule, l'employeur est tenu de rembourser les indemnités kilométriques.

Alors si plusieurs collaborateurs doivent se rendre au même endroit pour une mission professionnelle, incitez-les à se déplacer en covoiturage.

D’une part, ça permet de réduire l’empreinte carbone de l’entreprise. D’autre part, cela permet également d'économiser au niveau des frais kilométriques.

En effet, si un seul véhicule personnel est utilisé, l’employeur n'aura à verser les indemnités kilométriques qu’une seule fois.

covoiturage pour améliorer sa rse
Covoiturage et déplacement professionnel : un bon moyen de faire des économies tout en réduisant ses émissions

C’est justement dans ces hypothèses que repenser ses voyages d’affaires autour de la RSE est bénéfique.

Respecter les évolutions législatives

Norme ISO 26000, préconisations de l’ADEME, normes internationales, loi Grenelle… Toutes ces lois visent à développer la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Voici deux exemples qui concernent spécifiquement les déplacements professionnels et témoignent de la nécessité de la politique RSE.

Le bilan carbone

Aujourd'hui, les grandes entreprises de plus de 500 salariés sont tenues de présenter leur bilan carbone. L’idée est de calculer les émissions de CO₂ émises. En connaissant les postes les plus polluants, les entreprises peuvent alors établir un plan d’action conforme à la RSE.

Or, bien souvent, les transports figurent parmi les postes les plus émetteurs de gaz à effet de serre. Il est donc aujourd’hui nécessaire d’encadrer les déplacements professionnels afin de réduire son empreinte carbone.

La taxe sur les véhicules de société

Pour les entreprises recourant régulièrement aux déplacements professionnels, il est fréquent de mettre à la disposition des salariés des véhicules de fonction.

Mais face aux enjeux environnementaux, le gouvernement impose deux taxes (émissions de CO₂ et polluants atmosphériques) aux entreprises utilisant des véhicules polluants.

En revanche, si elles choisissent des véhicules hybrides (sous réserve d’un taux d'émission de GES en dessous d’un seuil défini) ou électriques, les sociétés sont exemptées de la taxe.

Penser les déplacements professionnels autour de la RSE permet alors d’être en conformité avec la loi et de respecter les évolutions législatives, qui seront selon toute vraisemblance nombreuses dans les années à venir. Et si vous commencez progressivement maintenant, il y aura moins de résistance au changement de la part des collaborateurs puisqu’ils seront déjà habitués.

Satisfaire les nouveaux critères des clients

Lors d’un appel d'offre, les clients regardent la performance de l’entreprise, la qualité de la prestation ainsi que son prix. Mais aujourd'hui, ces critères ne suffisent plus pour faire la différence.

Pour se démarquer, nombre d’entreprises insistent sur leur engagement : la parité homme-femme, la non-discrimination ou encore la protection de la planète. Et tout ça contribue à la politique RSE.

améliorer sa rse pour gagner des appels d'offre
Gagner des appels d’offre passe aujourd’hui par un fort engagement RSE

En mettant en avant vos valeurs, vous vous positionnerez bien mieux dans les appels d’offre et aurez plus de chance de les remporter. D’autant plus si vous proposez des prestations de qualité.

C’est également le cas en B2C : les clients sont de plus en plus demandeurs de garanties quant aux engagements sociaux et écologiques des marques auxquelles ils achètent des produits. Montrer son positionnement par rapport aux déplacements fait pleinement partie de cette démarche de respecter les attentes des consommateurs, surtout à une époque où l’avion à de plus en plus mauvaise presse.

Répondre à la volonté des employés de travailler dans une boîte qui s’engage

À l’heure actuelle, avoir un emploi dans une grande boîte en CDI n’est plus forcément le rêve de la nouvelle génération de travailleurs. Selon une étude d’Audencia, 92 % des salariés sont en « quête de sens ».

Plus concrètement, ils vont chercher des entreprises, qui par leur objet même, ont un effet bénéfique pour le monde. Ou à défaut, des entreprises qui agissent en faveur de la justice sociale ou de l’écologie : 57 % disent ainsi vouloir « contribuer aux enjeux de la transition écologique et/ou sociale », un critère plus important que la rémunération.

Alors si vous souhaitez attirer de nouveaux talents ou simplement conserver vos salariés actuels, vous devez mettre en avant vos valeurs. Et ça passe évidemment par la politique RSE et toutes les actions mises en place, petites ou grosses ; comme des déplacements professionnels plus respectueux de l’environnement.

Quelle solution pour vos déplacements professionnels ?

Obtenez gratuitement le comparatif des 8 meilleures solutions de gestion des déplacements professionnels sur le marché.

J’accède à l’eBook

Améliorer sa marque employeur grâce à la démarche RSE

Proposer des produits et des services de qualité n’est plus aussi important qu’il y a quelques décennies. Aujourd'hui, les consommateurs achètent parce qu’ils s’identifient à la marque : par ses valeurs, sa manière de communiquer...

Il est donc primordial de développer sa stratégie RSE pour montrer une belle image de marque. Et ce, à travers une mixité sociale au sein de l’entité, une réduction des déchets ou encore une politique de déplacement professionnel écologique.

Obtenir des financements externes en réduisant son impact environnemental

Dernier bénéfice des déplacements professionnels orientés RSE, c’est évidemment la possibilité d’obtenir des financements plus facilement.

En effet, pour mener à bien un projet, les entreprises doivent obtenir l’argent nécessaire. Cela peut passer par plusieurs manières, comme demander un prêt à la banque. Dans tous les cas, un business plan clair et précis est absolument indispensable. Mais en plus d’étudier les chiffres, de nombreux établissements prêteurs mènent aussi une analyse extra financière. Ils vont par exemple regarder si l’entreprise est engagée dans une démarche de développement durable, que ce soit par conviction ou parce qu’ils sont conscients que cela deviendra un élément clé du business futur.

Alors pour obtenir un crédit plus facilement, les entreprises ont tout intérêt à repenser leur politique de voyage d’affaires.

Il y a donc bien de multiples intérêts à intégrer la RSE aux déplacements professionnels de votre entreprise, tant économiques que législatifs ou encore RH.

Et pour savoir comment faire, c'est par ici : Comment mettre en place une politique RSE ?

Okarito : le copilote de vos déplacements professionnels

100% gratuit - Assistance voyageur 24/7 - Prix imbattables

Je me simplifie la vie
Une personne regardant une carte sur son téléphone

Nos derniers articles dans cette catégorie

Brice Huet
Brice Huet
Brice est cofondateur de Okarito. Après avoir vécu à New-York, Singapour et Montréal, il a posé ses valises à Paris.
Laissez-nous prendre soin de vos voyageurs

Merci! Un membre de l'équipe Okarito by Swile vous contactera rapidement.
Mayday. Quelque chose d'inattendu vient de se produire. Pouvez-vous réessayer?
check
Accompagnez vos voyageurs comme ils le méritent
check
Ne cherchez plus jamais une facture
check
Centralisez tous vos paiements
check
Supprimez les notes de frais
check
Mettez en place des règles de validation
Gagnez du temps de travail
Des centaines d'équipes utilisent Okarito.
Rejoignez-les!