Comment concilier RSE et impératif des voyages d’affaires ? - Okarito
Voyages d'affaires
3
min

RSE et voyages d’affaires : peut-on les concilier ?

Baudouin de Saint Blanquat
Baudouin de Saint Blanquat
Publié le
8/4/2022

Gouvernance de l’organisation, droits de l’homme, conditions de travail, environnement… La RSE concerne tous les aspects de l’entreprise. Et à première vue, il apparaît difficile de concilier RSE et voyage d’affaires du fait des contraintes écologiques.

Pour autant, les entreprises qui effectuent régulièrement des voyages d’affaires peuvent aussi mener et respecter leur politique RSE.

Comment faire ? On vous explique tout.

Rappel : c’est quoi la RSE ?

La démarche de Responsabilité Sociétale et Environnementale concerne toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité ou leur taille.

Définition : la responsabilité sociétale des entreprises

RSE est l’acronyme de responsabilité sociétale des entreprises. Ce concept est d’abord apparu dans les années 1960 et s’est démocratisé depuis 2010 avec la norme ISO 26000.

L’idée est alors d’inciter les entreprises à adopter un comportement socialement responsable (objectifs de parité, lutte contre la corruption ou les discriminations…) et à réduire son impact environnemental (achats responsables, recyclage, choix des transports…).

La politique RSE pour les entreprises responsables

Pour les grandes entreprises et les ETI, la mise en place d’une politique de responsabilité sociale et environnementale est légalement contraignante.

En revanche, pour les PME et les TPE, il leur est seulement imposé un devoir de vigilance. Cela dit, même si la RSE n’est pas obligatoire pour les petites structures, s’engager dans une démarche de développement durable est fortement recommandé. Et ce, quelle que soit la taille de la structure. D’une part, cela participe à la sauvegarde de notre planète (cf. ce rapport du GIEC d’avril 2022). D’autre part, cela permet d’être en conformité avec les évolutions législatives et les normes internationales. Enfin, agir en faveur des enjeux sociaux et environnementaux permet d’améliorer son image de marque ; tout autant envers les potentiels collaborateurs, les clients, les partenaires, les investisseurs... Et est donc bénéfique pour la santé économique d’une entreprise.

Alors si la démarche de mettre en place une politique RSE est absolument indispensable, elle semble difficile à concilier avec l’impératif des voyages d’affaires.

Téléchargez gratuitement notre guide des déplacements professionnels

6 étapes simples et rapides pour améliorer votre gestion des déplacements professionnels dès aujourd'hui.

Télécharger le guide

Des déplacements professionnels plus respectueux de l’environnement

Quel que soit le secteur d’activité ou la taille de la structure, l’objectif des entreprises est de développer le chiffre d’affaires. Pour cela, elles ont besoin de rencontrer des fournisseurs, des partenaires, des clients, des collaborateurs sur un autre site… Les déplacements professionnels sont alors nécessaires pour garantir leur compétitivité.

Problème : le transport est l’une des sources principales de pollution dans le monde. En effet, environ 24 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent du transport, dont 60 % concernent le transport de personnes.

La mobilité des collaborateurs en voyage d’affaires semble donc difficilement compatible avec une politique RSE.

Alors comment concilier performance économique et enjeux environnementaux ? C’est le rôle d’une politique de voyage d’affaires orientée RSE.

Une politique de voyage d’affaires en accord avec la RSE

Face aux contraintes environnementales, certains proposent d’aller jusqu’à généraliser le télétravail pour tous. Mais dans la pratique, ce n’est tout simplement pas possible dans beaucoup de métiers, ni même souhaitable pour d’autres. Les déplacements professionnels restent de toute façon indispensables, pour un certain nombre de raisons (par exemple une visite sur un chantier, chez un client ou chez un fournisseur, un déplacement au siège de l’entreprise...).

Alors pour une compatibilité RSE et voyage d’affaires, vous devez développer une politique de voyage éco-responsable.

Voici quelques idées qui vous permettront de réduire votre empreinte carbone :

  • Développer le covoiturage : cela s’applique aussi bien pour les déplacements professionnels liés à votre activité que pour les trajets habituels domicile-travail.
  • Encourager les trajets à vélo : ça concerne ici les petits trajets. Mais si vos collaborateurs sont en mission professionnelle pendant une période plus ou moins longue, ils peuvent aussi utiliser le vélo sur le lieu de leur déplacement afin de réduire leur impact environnemental. Les solutions de location à la journée, à la semaine ou au mois de vélos se sont fortement développées ces dernières années, favorisant cette pratique.
  • Proposer des forfaits mobilité durable : par exemple, vous pouvez développer des avantages pour les salariés qui optent pour un abonnement trottinette ou de transports en commun. Cela peut constituer une alternative à la voiture, au moins occasionnellement.
  • Développer le télétravail : si les voyages d’affaires permettent de renforcer les relations professionnelles avec des tiers (partenaires ou clients), il est possible de réduire ses déplacements. Plutôt que de rencontrer vos clients une fois par mois, vous pouvez prévoir des réunions physiques trimestrielles. Et pour le reste, les outils tels que Zoom ou Google seront suffisants. Il en va de même pour les salariés sédentaires qui peuvent aussi travailler à domicile plusieurs jours par semaine. Le modèle 3 jours au bureau - 2 jours à la maison est d’ailleurs en train de s’imposer dans de nombreuses entreprises.
  • Privilégier le train à l’avion : l’avion est 80 fois plus polluant que le train. Alors pour les déplacements professionnels nationaux ou transfrontaliers, optez pour le mode de transport le plus écologique.

Pour mettre en place une politique de voyage d’affaires orientée RSE, vous devez évidemment inclure l’ensemble des collaborateurs.

Quelle solution pour vos déplacements professionnels ?

Obtenez gratuitement le comparatif des 8 meilleures solutions de gestion des déplacements professionnels sur le marché.

J’accède à l’eBook

Une sensibilisation des salariés pour la protection de l’environnement

Si l’entreprise est engagée dans une démarche de développement durable (que ce soit à travers le choix de transport, la fin du gaspillage, les achats responsables…), ce sont les actions individuelles de chacun qui permettent de la concrétiser.

Il convient donc d’impliquer les salariés dans la mise en place de la politique RSE. À cette fin, nous vous conseillons de les consulter en amont. À la fois pour qu’ils vous donnent des idées pertinentes quant aux actions à mettre en place, mais également pour répondre à leurs doutes et interrogations. Si par exemple vous avez pour objectif de généraliser le train plutôt que l’avion pour des déplacements en France métropolitaine ou transfrontaliers, une des clés de la bonne mise en place de cette mesure passe par une communication auprès de l’ensemble des collaborateurs.

Okarito : le copilote de vos déplacements professionnels

100% gratuit - Assistance voyageur 24/7 - Prix imbattables

Je me simplifie la vie
Une personne regardant une carte sur son téléphone

Nos derniers articles dans cette catégorie

Baudouin de Saint Blanquat
Baudouin de Saint Blanquat
Passionné de voyages, Baudouin a pour habitude de sauter dans l'avion dès qu'il en a l'occasion, ou de profiter du voyage intérieur qu'est la musique.
Laissez-nous prendre soin de vos voyageurs

Merci! Un membre de l'équipe Okarito by Swile vous contactera rapidement.
Mayday. Quelque chose d'inattendu vient de se produire. Pouvez-vous réessayer?
check
Accompagnez vos voyageurs comme ils le méritent
check
Ne cherchez plus jamais une facture
check
Centralisez tous vos paiements
check
Supprimez les notes de frais
check
Mettez en place des règles de validation
Gagnez du temps de travail
Des centaines d'équipes utilisent Okarito.
Rejoignez-les!